C’était prévisible…

Aujourd’hui c’est encore une journée « coup dur » pour les nouvelles, puisque même si on s’en doutait, on a eu confirmation de plusieurs choses et ça met un coup au moral.

En ayant assez de se taire, mon homme a voulu accélérer la procédure qui consistait à passer par un mec plus haut gradé que le directeur pour lui parler de mon cas et mettre en avant la loi : sauf que le gars en question a pris le parti du directeur et refusé de me prendre pour la même raison. En prime, il s’est permis de faire une leçon de morale à mon homme, qui a pris un avertissement pour rébellion car il l’a envoyé paître.

Lui comme moi, on se demande comment on peut dire d’un ton détaché qu’on refuse d’embaucher un conjoint pour des raisons de « conflits d’intérêts » alors que dans cette entreprise il y a un nombre incalculables de cas de familles entières à différents grades ou de conjoints haut placés tandis que le deuxième bosse en magasin.

Mais du coup, le linge sale ayant été lavé en public, mon maigre espoir de réembauche ne serait-ce qu’en CDD est mort et enterré. Là aussi d’ailleurs c’est débile, on autorise l’embauche du conjoint en CDD mais pas en CDI… alors que si vraiment ça pose problème, les problèmes intrinsèques au couple n’attendent pas le changement de contrat pour se manifester…

Malgré tout, j’ai pris un rendez-vous aux prud’hommes pour me renseigner et voir s’il est possible d’attaquer Monoprix pour discrimination à la situation familiale. Je n’ai rendez-vous qu’en février mais la personne que j’ai eue au téléphone m’a dit que l’espoir était de toute façon maigre : pour faire valoir la discrimination, il faut prouver que l’on me refuse le contrat à cause du fait que je sois en couple avec un autre employé du magasin ; en soi l’entreprise peut très bien donner n’importe quelle autre excuse et ça passera. Il faut des preuves écrites, et plusieurs, pour attaquer sous cet angle.

Je possède une capture d’écran de sms échangés entre mon homme et le directeur à ce sujet, mais du coup, rien pour les 6 ans de discrimination, je ne pourrai pas faire valoir la durée. Les refus ont toujours été oraux bien évidemment, donc il n’y a aucune preuve. Il pourrait éventuellement y avoir les témoignages de mes anciens collègues mais encore faudrait-il qu’ils acceptent de témoigner contre leur propre entreprise, avec le risque de représailles que ça implique. Et ça, je ne pense pas pouvoir compter dessus. Je ne peux faire valoir que mes maigres preuves contre le magasin actuel de mon homme, et encore ce n’est même pas dit que ça passe. Les entreprises qui pratiquent la discrimination aux couples sont malheureusement discrètes car elles savent très bien que c’est illégal (alors que c’est ultra répandu de refuser les couples). C’est d’ailleurs la raison pour laquelle cette clause n’est pas inscrite sur la fameuse convention collective qu’on me brandit en rempart pour justifier ces refus répétés.

Le pire dans tout ça, c’est que comme on a donné raison au directeur en public, il en profite maintenant pour faire son malin. Du moins il essaie. Il s’est vanté auprès de mon homme de ne jamais avoir eu l’intention de me donner ce CDI après mon CDD. Il m’a juste embauchée pour que mon homme arrête de l’emmerder et continue son bon travail sans rien dire. Ensuite, il lui a donné l’espoir de ma réembauche après le confinement pour éviter toute rébellion ou baisse de la qualité du travail de mon homme… pour ensuite mieux le poignarder dans le dos. Il lui a même dit qu’il n’en avait rien à foutre que le magasin ferme car il voulait être muté pour déménager et que ce n’était pas possible tant que le magasin est ouvert. En effet, même s’il n’a pas dit les choses comme ça, il sait que c’est à cause de sa très mauvaise réputation qu’on ne lui accordera jamais. Le gars avait tellement tout planifié que j’ai l’impression d’avoir affaire à un méchant de série B… et le pire c’est qu’il est intouchable grâce à sa sœur.

Après ces derniers temps plus ça allait plus je me doutais qu’il n’avait pas l’intention de me réembaucher. Connaissant l’animal et son relationnel catastrophique couplé à sa tendance à pratiquer le « diviser pour mieux régner » et son hypocrisie, ça devenait évident. Je n’avais pas envie de l’admettre parce que c’était ma meilleure chance d’embauche, vu qu’actuellement j’ai juste droit à des refus deux minutes après avoir postulé (merci les bots !).

J’ai juste vraiment la haine, parce qu’il y a de très grandes chances pour que l’injustice reste injuste et que je n’obtienne jamais réparation ou ne serait-ce qu’un peu de baume. 6 ans de discrimination impunie, 6 ans d’espoirs vains, 6 ans à déprimer dans mon coin et à pleurer en silence à chaque fois qu’un gros naze était embauché à ma place, 6 ans à faire mes preuves à de multiples postes différents tout ça pour rien… ben ça fait pas plaisir.

Même si je peux comprendre certains des arguments des anti-couples dans l’entreprise, je continue de trouver ça débile de se priver d’un très bon employé juste pour cette raison. Surtout que ça se base sur une généralité comme quoi les séparations sont toujours houleuses alors que non, ou qu’il y a une certaine forme de favoritisme alors que… bah dans l’entreprise concernée pas besoin d’être en couple pour puer le favoritisme à des kilomètres. En plus dans notre cas à mon homme et moi c’est plutôt l’inverse : je suis loin d’être favorisée puisqu’étant le meilleur élément je me récupère tout le boulot chiant supplémentaire. Tu parles d’un conflit d’intérêt ! Mon intérêt serait plutôt de rester au minimum syndical comme les autres !

Bref, j’imagine que c’est un débat sans fin car il y a de bons arguments pour et contre ; cependant ce sont des arguments qui ne tiennent pas compte des cas particuliers et du contexte de l’entreprise. Ce genre de « problème » devrait être étudié au cas par cas car on ne peut pas mettre tous les couples dans le même panier. Et surtout venir parler de conflits d’intérêt quand l’entreprise possède une plate-forme des talents regroupant majoritairement des membres de la famille des salariés et consistant à les placer… c’est juste hypocrite.

En attendant évidemment c’est encore moi qui reste sur le bas-côté de la route menant au monde du travail. J’ai beau avoir l’habitude, ça fait toujours aussi mal à chaque fois.

5 réflexions sur “C’était prévisible…

  1. Ce qui m’impressionne, c’est qu’ils mettent cet argument a chaque fois MAIS tu as tjs eu des CDD où vous avez prouvé, ton homme et toi, que vous nettoyez pas votre linge en public (s’il y a problème).

    Je sais que ça n’a rien a voir, mais je me suis jamais sentie a l’aise dans ces magasins. Alors j’imagine même pas en tant qu’employé/e…

    Aimé par 1 personne

    • Ah mais clairement à chaque fois ça n’a posé aucun souci. En même temps un job pareil c’est alimentaire, les gens n’y vont pas par ambition ou plaisir, ils s’en foutraient même si mon homme me favorisait. Or à chaque fois oui j’installais les promos avec lui mais ce n’était pas par favoritisme, juste parce que j’étais la plus rapide et surtout je sais comment il fonctionne donc il n’a pas besoin de passer derrière.

      J'aime

    • Même avec un témoin fiable je ne suis pas sûre que ça puisse être retenu contre lui sans preuve écrite :/
      Il a juste à dire que c’est de la diffamation ou qu’il n’a jamais dit ça… il aurait mieux valu un enregistrement et encore, s’il n’est pas consentant pour être enregistré je crois que ça ne peut pas être retenu contre lui.

      Aimé par 1 personne

      • Certes, mais juste pour que ça « remonte » aux hautes instances, parce que même en étant protégé par sa frangine ou en niant, le coup du « je veux que la boîte coule » n’aurait pas plu et peut-être y aurait-il eu quand même un genre d’enquête… Pas une enquête officielle, mais ils auraient peut-être envoyé quelqu’un de la « France d’en haut » pour vérifier comment ça se passe dans ce magasin…

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s