Réussir à perdre du poids

C’est un article assez différent de d’habitude que je poste aujourd’hui.

Il faut savoir que dans ma vie, j’ai souvent pris des traitements lourds, qui font grossir, mais n’étant pas une grande préoccupée de mon apparence, tant que je ne ressemblais pas à une baleine échouée je laissais pisser.

Encore aujourd’hui je ne ressemble pas à une baleine, même si j’ai des rondeurs, on ne devine pas à mon apparence que je suis en surpoids. C’est d’ailleurs souvent une surprise lors de mes bilans médicaux, les médecins ne s’attendent pas à ce poids avec mon gabarit.

Je me préoccupe si peu de mon poids que l’achat d’une balance pour me peser est très récent. Je l’ai achetée après la mort d’Hélia, pour voir à quel point le yo-yo avait été violent lorsque je suis passée de 3 semaines à presque rien manger à une alimentation normale de nouveau. Et là ce fut le coup de massue… presque 70kg alors que je fais 1m62.

Je n’en suis pas à un stade dramatique, mais je suis en surpoids, clairement. J’étais persuadée de faire 60kg à tout péter, du coup ça fait mal, forcément. Je pèse autant que mon homme qui fait 20cm de plus et est tout filiforme.

Du coup j’ai décidé de me prendre en main. J’ai toujours mon vélo d’appartement, mon homme a ses petites haltères et j’ai acheté le Ring Fit qui est vraiment sympa pour se bouger sans en avoir l’impression.

La reprise de l’exercice a été violente, avec plusieurs claquages malgré l’échauffement, du coup ça a surtout été des séances entrecoupées de pauses parce que j’avais trop mal pour faire du sport.

J’ai aussi été fouiner du côté de l’alimentation, car j’ai beaucoup pris les mauvaises habitudes de mon homme qui mange essentiellement sucré, et j’ai tout rééquilibré, en m’accordant un petit cheat meal par semaine pour éviter les craquages de frustration, car je me connais.

Le gros problème que j’ai avec l’alimentation, c’est que pour avoir une alimentation saine, il faut acheter des ingrédients frais et se bouger le cul en cuisine. Sauf que je DÉTESTE cuisiner. Mais genre vraiment, ça me saoule à l’infini. Et en plus de ça je suis hyper mauvaise, même en suivant scrupuleusement les recettes je me foire et ça fait des plats dégueulasses. Du coup je me contente de recettes simples, avec peu d’ingrédients, mais même comme ça mon assiette est fade. Du coup je retombe vite dans mes travers de plats tout préparés qui sont bien moins frustrants à avaler mais aussi beaucoup plus sucrés et salés.

Pourtant j’ai fait des efforts, j’ai laissé la frustration m’envahir devant mes plats dégueu sans céder, et pourtant… eh bien rien.

Des mois d’efforts en sport et au niveau alimentaire, tout ça pour absolument rien. Je fais 69kg. J’ai donc perdu un seul putain de kilo en plusieurs mois. Et encore parfois je le reprends. Si je veux perdre 10 à 15kg, à ce rythme j’en ai pour plusieurs années. Et je l’ai mauvaise, ce n’est vraiment pas encourageant. Parfois je suis contente car j’ai perdu, mais le lendemain lors de la pesée à jeûn eh bien j’ai tout repris.

C’est d’autant plus frustrant qu’hier, devant les résultats de ma radio des lombaires (80e la radio… se soigner c’est pour les riches), la médecin qui m’a donné les clichés m’a dit que mon problème de disques était encore léger et pouvait se régler par une perte de poids significative. Le tout accompagné d’un regard dégoûté de femme cinquantenaire toute fine qui me juge bien sévèrement ><

Je n’imagine même pas ce que doivent subir les personnes obèses dans le milieu médical, si déjà moi avec mon léger surpoids je me prends des réflexions et des regards comme ça.

L’idéal serait sans doute d’être accompagnée d’une nutritionniste ou/et d’une coach sportive (oui je parle au féminin, parce que je préfère être suivie par des femmes), qui connaisse les limites dues à mes handicaps et qui puisse m’aider à me faire un programme efficace. Mais n’ayant pas retrouvé de travail, je n’ai pas les moyens de m’en payer pour le moment. Je pense que je peux éventuellement me serrer la ceinture pour quelques mois de suivi, mais une bonne alimentation coûte cher, alors si en plus je rajoute ça…

Et puis surtout j’aimerais savoir pourquoi mon propre programme n’a pas marché. Je doute que ce soit le cheat meal par semaine qui ait provoqué cet échec, parce qu’il ne s’agit pas d’un cheat meal avec lequel je me bourre jusqu’à la crise de foie… c’est généralement un burger ou une petite raclette. Que généralement j’élimine aussi sec avec le vélo ou le ring fit.

Je sais que je tiens de mon père au niveau du poids, c’était un « petit gros » qui prenait très facilement, là où ma mère est une grande perche toute maigre qui ne prend pas un gramme même en mangeant n’importe comment. Mais est-ce que ça veut dire que je ne perdrai jamais ces kilos pris ?

En tous cas, si vous connaissez une bonne nutritionniste en ligne qui ne réclame pas de vendre un rein pour quelques mois de suivi, je n’ai rien contre (on m’a parlé de Feeling Food mais c’est un peu cher) ! Je trouverai bien un moyen de la payer en sacrifiant mon livre mensuel.

4 réflexions sur “Réussir à perdre du poids

  1. Coucou Kariana ! Je me retrouve dans ton article, j’avais perdu du poids car pour 1m58 j’étais montée à 72 kilos, en trois ans, j’avais perdu 22 kilos et je me suis stabilisée à 50 kilos.
    Je faisais du sport en salle 3 à 4 fois par semaine et de la piscine.
    Puis je me suis blessée, et j’ai arrêté le sport, aujourd’hui, mon corps ne me permet pas encore d’en refaire sereinement.
    J’ai rencontré mon amoureux, il y a un an et demi et on vit ensemble.
    Je mange un peu moins sainement qu’avant, mais toujours mieux que lui, qui mange pas très sainement.
    C’est pas facile de tenir, quand j’avais le sport, j’avais un but, une motivation et que j’ai perdu.
    Résultat, je pèse 57 kilos ce matin.
    J’ai l’impression de prendre 1 kilos par mois et je ne suis même pas enceinte.
    Je n’arrive pas du tout à les perdre, et comme je suis en arrêt maladie, je ne bouge pas beaucoup.
    Moi aussi, je suis très nulle en cuisine et j’ai peur de me frustrer et de me goinfrer de merde derrière.
    Comme je ne suis pas dans un bon mood moralement, se restreindre n’est pas évident.
    Tu as des retours de Feeling Good par d’autres blogueuses ? Ca m’interesserait parce-que je crois que je vais avoir besoin d’aide.
    Bon courage à toi !
    Dounia

    Aimé par 1 personne

    • Je me suis inscrite à Feeling Food, sauf que j’ai eu une intoxication alimentaire qui a duré deux semaines et donc je n’ai même pas encore commencé le programme -_-
      L’avantage c’est que tu peux personnaliser tes menus et tout, mais ils restent générés automatiquement et si tu ne prends pas le suivi premium c’est un suivi uniquement par mail, je trouve ça limite…
      Bref je ne suis pas archi convaincue pour l’instant, je verrai à la fin des trois mois.

      Aimé par 1 personne

      • Après je ne fais pas de sport en salle parce que déjà c’est très cher, et ensuite parce que je déteste être entourée de monde, donc je ne pense pas que ça me servirait. Après l’inconvénient c’est que du coup je ne reçois aucun conseil et je n’ai aucun suivi niveau sportif, forcément.
        C’est peut-être de là que vient le problème, du manque de suivi, si ça se trouve mes exercices sont inadaptés et je ne m’en rends pas compte.
        Mais je ne me vois pas aller en salle :/

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s